Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

♥ Cher Monsieur Semelles Rouges ... Part II...et sûrement la dernière ♥

semelle rouge,christian louboutin,blog mode,sav christian louboutin

Donc après le vent shoppinguesque pris sur le trottoir de votre antre parisien de la rue du Faubourg Saint Honoré quelques jours avant Noël (tout est raconté ICI. Pas envie de me répéter. Allez lire. Vous êtes chou. Merci) j'ai courageusement récidivé, cher Monsieur Semelles Rouges!

J'avais live-twitté cette première échec(o)-tentative d'achat de souliers à semelles rouges ce jour-là. Bah oui. Je n'avais rien d'autre à faire qu'attendre et me peler les doigts. Il pleuviotait. Il faisait froid. J'avais terminé de savourer mon pain au chocolat. Toussa. Remember, Monsieur Semelles Rouges? 

Donc Twitter me conseilla, pour la prochaine fois, de plutôt me rendre à la boutique de la rue de Grenelle. Personnel plus sympa et pas la queue. Que Twitter m'avait dit...

J'en pris bonne note et c'est donc à mon retour de Thaïlande (après deux semaines de pur confort peton-esque en Hipanema violettes ornées d'un mimi strass) que je foulais le pas de la porte de Monsieur Semelles Rouges rue de Grenelle, Paris 7. Un samedi après-midi.

Il faisait froid ce jour-là. Mais ouf il ne pleuviotait pas. A peine le peton bien au chaud dans la boutique que le vigile me demanda de retourner attendre sur le trottoir. Dehors. Sur le trottoir dehors par ce froid? Nan mais WTF quoi!

Je lui répondis que je pouvais bien attendre le cul posé au chaud sur la banquette à l'entrée, quand même. Le vigile accepta puis retourna garder sa porte. Au chaud. A l'intérieur. Lui.

Deux secondes passèrent et ô miracle une nana toute de jean vêtue sans les souliers aux semelles corporate aux pieds m'interpella 'C'est pourquoi?' (Bonjour visiblement elle ne connaissait pas. Bref. Ne nous formalisons pas.) 'Bah devine. Pour acheter des malabars à semelles rouges pardi'. Nan en vrai je lui ai pas répondu ça même si je l'ai pensé bien fort.  Loin de moi l'envie d'être fashionista non grata chez vous, cher Monsieur Semelles Rouges!

'Vous savez quel modèle vous voulez acheter?'. 'Et bien c'est à dire que heu'. 'OK alors vous regardez sur le site internet et vous repassez!' 'Ah non ma cocotte. Je suis là je peux quand même regarder les modèles exposés non?'. "Il y a du monde, vous regardez sur internet et vous repassez!'. 'OK, du calme nana toute de jean vêtue sans les souliers aux semelles corporate aux pieds alors je pensais au Ron Ron, aux Pigalle etc'. 'Asseyez-vous. Quelle est votre pointure?'. 'Normalement je chausse du 39 voire du 40. Mais chez Monsieur Semelles Rouges je sais pas'. Soupirs de la nana toute de jean vêtue sans les souliers aux semelles corporate qui disparaît dans sa réserve à souliers éponymes pour en ressortir quelques minutes plus tard 'alors on a que ça'. Qu'elle me balança. En même temps que ses boîtes de souliers à semelles rouges.

Insister pour essayer également le soulier gauche. Me rendre compte que finalement un talon plus haut me conviendrait mieux ainsi que la version pointue vernie plutôt qu'arrondie mate etc. Soupirs, exaspération de la nana toute de jean vêtue sans les souliers aux semelles corporate toussa.

Quelques minutes plus tard je sais précisément quel modèle je veux m'offrir mais 'commandez les sur internet dès que vous les voyez en stock car on ne les a plus en boutique dans ces deux pointures'. T'es marrante nana toute de jean vêtue sans les souliers aux semelles corporate mais il est hors de question que je commande une paire de semelles rouges à 425 boules sans connaître ma pointure exacte (nous, les shoe-addicts on sait trèèès bien que les chaussures en cuir vernis chaussent souvent plus petit que celles en cuir mat. Et surtout qu'elles s'élargissent moins hein...) nan mais la bonne blague quoi! (Et puis, 30e les FDP pour une commande via le e-shop, seriously? A ce prix vos souliers sont livrés sur un matelas de guimauves Lad#rée j'imagine?)

Mes lectrices me conseillent maintenant de vous rendre visite rue Jean-Jacques Rousseau. Je réfléchis Monsieur Semelles Rouges. Et je vous dis quoi. Je ne suis plus certaine de vouloir de vos souliers dans ces conditions-là. Cher Monsieur Semelles Rouges. LA MAGIE DE L'ACHAT DE SA PREMIERE PAIRE DE LOUBOUTIN DANS TOUT CA / ALLO MONSIEUR SEMELLES ROUGES !

Edit du 11 mars : je ne suis pas la seule à me plaindre du mauvais accueil et du non-service chez Monsieur Semelles Rouges. Lisez ceci, cela, ça et cette note-ci et cette note-là aussi!

Xoxo 

11 commentaires Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  • ah oui quand même...
    moi qui me disais pouvoir me faire un petit plaisir post naissance de baby fin juin, c'est mal barré et surtout ça donne vraiment pas envie !
    en plus il paraît que tu dois refaire faire direct les semelles car elles sont super fines et du coup pas adaptées à nos vies de femmes actives (seulement aux tapis rouges :) )

  • J ai également été très mal reçue rue de grenelle.J ai demandé à essayer une paire d escarpins glitter en 36.5 au bout de dix mn d attente,on me jette quasiment deux paires d escarpins moutarde en 38 et quand je fais part de mon étonnement
    Réponse:on a que ça
    En revanche ,ils sont charmants avec les russes ,les japonais etc

  • Je valide les commentaires de celles qui conseillent d'aller rue JJ Rousseau (c'est la boutique d'origine).
    J'y ai toujours été bien reçue, et quand on y va le midi, il n'y a quasiment personne.

  • Je confirme: j'habite rue jean-jacques rousseau et il n'y a que le samedi qu'il y a la queue...

  • ayé ! je suis bien installée, une tasse de caf' à la main, méga inspired par ton billet (que j'ai adoré lire !), je prends ma plume (plutôt mon clavier) pour y aller de mon expérience...

    j'ai longtemps rêvé de Loubout' avant d'acheter ma 1re paire... et j'ai du faire preuve de patience... beaucoup de patience !

    ma 1re paire... j'ai eu la chance de la shopper lors des soldes presse de la marque, au showroom rue JJRousseau MAIS étant une inconditionnelle fan de ces shoes aux semelles rouges, j'ai voulu avoir une 2ème paire : des escarpins classiques noirs !

    après des essayages en boutiques pour savoir quel modèle (et quelle pointure) me convient le mieux, j'ai finalement opté pour les Décolleté 100mm... sauf qu'elles étaient en rupture de stock !

    j'ai donc patienté plusieurs mois... jusqu'à 1 an avant de les avoir !

    j'ai été 3 fois devant la boutique du Faubourg St Honoré : la 1re fois, ils n'avaient plus ma pointure (j'ai poireauté 2 heures avant d'entrer dans la boutique), la 2ème fois j'ai attendu 1h30 puis suis repartie à mon travail, la 3ème fois je suis arrivée vers 18h30 et me suis faite refoulée car la boutique ferme ses portes à 19h00 et qu'il y avait trop de clients à l'intérieur !

    Du coup, pour éviter de me déplacer pour rien et perdre mon temps, j'ai préféré téléphoner aux boutiques pour savoir s'ils avaient ma paire de Décolleté dans ma pointure, et si oui, de me la mettre de côté...

    Ma paire était dispo dans la boutique rue de Grenelle... Je la fais mettre de côté (pour éviter qu'une autre cliente ne mette ses griffes dessus !)

    Arrivée le jour-J devant la boutique, le vigile posté devant la porte me dit "Oui c'est pourquoi?"
    Je lui réponds que je viens récupérer une paire que j'ai fait mettre de côté.

    Une fois dans la boutique, je reste quelques minutes sans qu'aucun vendeur ne vienne me parler... Et finalement l'un d'eux, un peu hautain, me lance un "Oui c'est pourquoi ?"
    Je lui réponds la même chose que pour le vigile !

    Le vendeur part chercher les shoes puis revient et me tend la boite. Je m'assois pour les essayer, ce qui visiblement l'agace (bah oui j'ai fait mettre de côté une paire c'est pas pour l'essayer mais pour l'acheter direct !). Une fois les escarpins aux pieds, le vendeur pas très souriant et un peu hautain me lance : "Alors vous les prenez ?" J'étais embarrassée face à ce coup de pression... mais je les ai prises (après tant d'attente !)

    Au moment de payer, lorsque je sors ma carte bancaire... je vois le vendeur afficher soudainement un sourire grand jusqu'aux z'oreilles (la banane quoi !) et là il me demande si tout s'est bien passé, si ça va, si je suis contente, si je veux un verre d'eau, blablabla... (peut-être parce que ma carte a une couleur un peu différente de celles qu'on voit habituellement) Bref, on est finalement traitée en fonction de la couleur de la carte bancaire... shocked !

    Mais tu vois, j'ai fini par décrocher le saint Graal aux semelles rouges !

    Alors mon conseil :

    - Vois quel modèle, quelle hauteur de talons et quelle pointure te conviennent le mieux : Pigalle, Ron Ron, Décolleté... Pour cela, y a pas le choix, il faut aller essayer en boutiques (peu importe la couleur des shoes, l'important est d'essayer pour voir !)

    - Une fois que tu es sûre du modèle et de la pointure, si les shoes sont en rupture de stock, demande quand il y aura du réassort (parfois toutes les 2 semaines, parfois dans 1 mois voire plus selon les modèles)

    - Appelle par téléphone AVANT de te déplacer pour savoir si les shoes sont en stock et si oui dans quelle boutique (toutes les boutiques n'ont pas les mêmes stocks)

    - Si les shoes sont en stock, demande à ce qu'on te les mette de côté.

    - Et c'est là que tu vas en boutique pour ENFIN les avoir à tes pieds !

    Le plus difficile est de trouver le bon modèle, en fonction de tes goûts et du confort recherché, et tu es obligée d'aller en boutiques pour les essayages.

    Quant à l'accueil et à l'amabilité des vendeurs, c'est partout pareil... il faut faire abstraction car c'est ainsi... mais j'ai trouvé que la boutique rue de Grenelle était plus accessible (plus petite, moins de monde).

    Courage ! Je pense qu'il y aura d'autres 'Parts' à ta quête du saint Graal aux semelles rouges et qu'enfin tu nous les montreras en action sur ton blog !

    Bises xx

    Sarah

  • Pour ma part je trouve une telle attitude plus qu'odieuse. Rien que ces differents récits m'incitent à boycotter cette marque. Vas chez Jimmy Choo ils sont adorables et les modèles sont magnifiques aussi. C'est ce qui fait toute la difference entre cette marque aux semelles rouges bling bling et la classe, la vraie. Un accueil impeccable, quelque soit la couleur de ta carte, la foule ou le temps que tu prends à te décider...La classe, ca ne s'acquiert pas, c'est inné: et visiblement chez Mr semelles rouge, on ne connait pas...

  • franchement, boycotte les!!! tu peux t'en passer, ya pleins d'autres jolies escarpins.
    et sinon, jr voulais te dire autre chose qui n'a rien à voir: c'est dommage que tu ne participes plus aux commentaires, que tu n'y répondes pas, avant tu le faisais et c'etait plus convivial.

  • Ca devient écœurant d'acheter une paire de chaussures à ce type ( enfin lui il n'en sait rien)
    Le pire c'est la vendeuse !! Elle doit être blasée la pauvre fille !!!

    Courage et dans l'attente du prochain épisode !!! Lol !

  • Merci à toutes pour vos commentaires...je ne pense pas qu'il y aura de round 3 chez Monsieur Semelles Rouges :)

  • Tu as bien raison !!!!!

  • Quelle honte, c'est vraiment n'apporte nawak,
    Le "luxe", ce n'est pas se faire maltraiter... pour résumer : l'accueil est à la hauteur des souliers : vulgaire !!!

Les commentaires sont fermés.